Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Matrix resurrections
Budget = 190 M$
BOX OFFICE France = 2 991 / 142 692 - ? 000 - ? entrées
BOX OFFICE USA = 12,0 (22,5) / ? M$
BOX OFFICE Monde = (153,4) M$
 

Thomas Anderson n'est en réalité que le concepteur d'une saga de jeux intitulés "Matrix" : il se voit proposer de faire une suite à ses succès. En parallèle ce créateur de génie suit une thérapie, perdu qu'il est entre l'irréel et le réel... En réalité la Matrice a maintenu Néo en vie pour des raisons encore obscures.
Matrix Ressurections est un film déstabilisant de prime abord, il s'annonce comme une mise en abîme des films de saga qui ne va, pourtant, pas me convaincre de sa raison d'être : le scénario restera pour le moins abscons et ses conclusions vraiment chancelantes.
Visuellement il lui manque énormément de fraîcheur, les combats sont, pour beaucoup, d'une fadeur absolument inconcevable, et les ajouts visuels n'apportent pas grand chose si ce n'est pour le plaisir des yeux et une certaine, et tout à fait légitime, évolution de l'univers ; et je ne compte pas une seule séquence qui vous scotche à votre fauteuil : celle de la poursuite des bots s'en rapprochait, pourtant.
Matrix 4 s'avère être une suite au lien très fragile, métamorphosée en séquences de retrouvailles et bis repetita (triste scène du Mérovingien...) : tout est déjà dans la trilogie originelle mais, ici, on noie le poisson philosophique dans de beaux discours. On sent que l'on force ce nouveau scénario à rentrer dans des cases, celles de la mythologie créée par les auteurs, via un parallélisme artificiel et des effets littéraires qui tombent trop souvent à plat (l'effet Neo-Trinity, plus probant visuellement) malgré le brainstorming ressenti.
Moins en puissance et moins en profondeur, même si le film est toujours pertinent sur la notion de réel, sa réflexion étant essentiellement axée autour de ce concept. Plus léger sur le libre arbitre et gommant totalement l'aspect religieux, pourtant pilier du mythe, Matrix 4 laisse une impression diffuse alors qu'il se regarde sans ennui. Pas certain que ce soit le cas lors d'un second visionnage.

NOTE : 10-11 / 20

La critique des internautes
 

Ce troisième opus est un peu sous-estimé il me semble , une nouvelle vision s'impose donc.Car finalement s'il a un défaut majeure le reste est de très bon niveau : Le milieu du film qui tourne trop autour de Zion et c'est cela que l'on peut reprocher au film car si cela est fun un moment on est assez lassé malgré le talent déployé d'un point de vue réalisation ,ce n'est pas le centre d'interet de Matrix et cela tourne un peu trop en rond.Autrement la première Demi-Heure du film est excellente tout reprend avec la même tension laissée en fin d'épisode 2, les premières séquences sont aussi bien d'un point de vue mise en scène que scénario purement jouissives et palpitantes,le combat final avec Smith tient toutes ses promesses long mais pas trop une pure séquence de jouissance cinématographique poussée à son paroxysme.Scénaristiquement les Frères Wachowski cherchent à la fois à recoller au plus près aux thématiques évoquées dans le premier opus pour y offrir peu à peu des réponses du moins des parcelles si bien que la fin de film pas décevante du tout nous permet d'avoir une conclusion à la fois optimiste et en même temps assez ambiguë qui laisse comme pour les précédents volet possibilité de réflexions passionnantes pour le spectateur.Le moins bon des 3 certes mais une conclusion honorable à la monstrueuse Saga crée par les Frères Wachowski.


NOTE : 14 / 20

UNKUT