Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

L'appel de la forêt
Budget = 135 M$
BOX OFFICE France = 1 356 / 71 003 - 522 000 - (1 181 000) entrées
BOX OFFICE USA = 24,8 / (62,3) M$
BOX OFFICE Monde = (107,6) M$
 

L'appel du monde sauvage.
Rien à faire : non, absolument rien ne justifie ces animaux 100% numériques. Le résultat jure pour la grande majorité des scènes et on se dit, qu'utilisé avec parcimonie, dans des séquences délicates nécessitant une "doublure CGI", celà aurait été plus judicieux et moins pénible pour nos yeux avisés. D'autant plus que le résultat, pour ne pas dire le but de ce choix contestable, est bel et bien de rendre Buck humanisé ; un anthropomorphisme poussif qui n'a rien à envier aux cartoons Disney. Le problème est que cet exercice de relecture nuit fortement à l'adaptation d'un roman naturaliste et tellement plus subtile que ces scènes, trop nombreuses, alors risibles voir ridicules. Elle est vraiment très loin la violence originelle de l'oeuvre de J. London.
Oeuvre devenue familiale -ce qui peut s'avérer un choix d'adaptation intéressant- le film jouit d'une image splendide, enjolivée, idéalisée et d'une beauté sans pareille, pas loin du merveilleux.
Il y a enfin une partie de la force du roman d'origine qui transparaît, l'aventure couplée au drame, la nature sauvage & les grands espaces. Une œuvre qui évoque la recherche du bonheur à travers celle d'une famille, après les drames, au fin fond de nulle part, quelque part au cœur du Yukon ; près du Paradis. L'appel d'un monde sauvage, mais moins sauvage que celui des humains.

La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-