Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Le prince oublié
Budget = 24,9 M€
BOX OFFICE France = 1 423 / 121 371 - 457 000 - (921 000) entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Un prince / papa de conte de fée se retrouve au chômage -dans ses rêves- en se faisant voler la vedette / son job par un jeune prétendant. Ou l'histoire du papa qui voit sa fille grandir et s'éloigner de lui. S'éloigner ?
Il y a chez ce prince des couleurs étudiées pour plaire aux plus jeunes, au risque de piquer les fragiles yeux de leurs aînés, des FX vintages et carton-pâte, et des décors itou. Mais on n'y retrouve ni l'univers foisonnant de Star Wars, ni celui thématiquement concis de L'histoire sans fin.
Le film de M. Hazanavicius n'est tout simplement pas assez solide, à l'image de cet imaginaire présent dans le réel (les panneaux publicitaires) qui ne pèse jamais sur l'histoire en elle-même. Derrière de nombreuses maladresses le film ne se pose jamais la question suivante : à qui s'adresse-t-il ? Difficilement compréhensible pour de très jeunes enfants -ou loin de leurs inquiétudes-, trop bébé pour les ados, le public ciblé des jeunes ados, plutôt restrictif, expliquerait-il l'échec du film ?
On ne pourra cependant lui reprocher d'avoir un excellent pitch, l'idée du "film dans le film" étant beaucoup plus fine que d'en rester à de simples contes à mettre en parallèle avec la réalité ; cependant les relations entre le père et la fille sont traitées avec trop de légèreté et le film est globalement très simple. Trop. Son traitement reste très mal dégrossi et son visuel pas assez homogène, manquant tout deux d'une vraie vision d'auteur, d'une teneur (même si j'aime beaucoup les oubliettes), d'une personnalité forte (plutôt que d'un design partant littérallement dans tous les sens), de gags encore plus accrocheurs. On sent que M. Hazanavicius n'est pas non plus très à l'aise avec cette grosse machinerie visuelle, et on lui reconnaîtra uniquement la thématique de l'oubli (présente dans The artist).
B. Bejo est toujours aussi craquante...

NOTE : 8-9 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : - /20

-