Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Jumanji : Next level
Budget = 125 M$
BOX OFFICE France = 1 075 / 103 369 - 786 000 - (3 255 000) entrées
BOX OFFICE USA = 59,3 / (316,8) M$
BOX OFFICE Monde = (796,6) M$
 

Ce n'est pas la réalisation monotone et finalement pénible du début du film qui va nous rassurer pour la suite de ces aventures... Et qu'il est long et sans intérêt ce fichu démarrage : l'impression, d'une part, de regarder le résumé de série de l'épisode précédent, d'autre part, d'assister à un scénario bête et didactique, ne posant aucune intrigue valable si ce n'est la recherche de Spencer, dont le départ doit être l'un des prétextes les plus bateaux de l'histoire du cinéma.
Du coup il faut bien greffer vite fait, bien fait (?), une intrigue binaire avec un bad guy translucide et des "niveaux" pas franchement de niveau ; on se croirait dans un roman de gare, divisé en chapitres désoeuvrés, décrivant sans passion des aventures sans un ciment littéraire fort, bondissant d'énigmes faméliques en plateaux plus ou moins inspirés (les ponts suspendus sont les seuls que je qualifierais de réussis ; labyrinthe inspirants et tendus). Rien pour exciter notre imaginaire, tout du moins notre intérêt et par la même nos zygomatiques. Rien à faire : ils ne sont toujours pas parvenus à créer une véritable aventure, solide, forte de ses personnages, ayant une autre degré de lecture que sa littéralité ; pas plus que de créer un univers tangible, attractif et construit. Et, je le répète, le travail du réalisateur n'aide guère à nous projeter.
Ce serait toutefois mentir que de dire que l'on a pas souri à certains gags (pas tous, loin s'en faut), l'idée de changer de personnages dès le départ est plutôt bien senti, surtout en invoquant des vieillards chenus, mais le concept est trop souvent mal utilisé, à l'image du switch (la scène de l'arbre n'est tout bonnement pas tolérable en 2020 !!) ; c'est surtout une bonne raison donnée aux acteurs pour cabotiner à fond et aux spectateurs de trouver ce film définitivement grossier et mal dégrossi. Next.

NOTE : 6-7 / 20

La critique des internautes
 

 


NOTE : -/20

-