Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

En avant
Dan SCANLON
Budget = - M$
BOX OFFICE France = 1 584 / 142 361 - 515 000 - (616 000) entrées
BOX OFFICE USA = 39,1 / (61,6) M$
BOX OFFICE Monde = (103,2) M$
 

Pixar a réussi là où Jumanji a échoué par deux fois.
De l'avant
En avant possède l'ambition d'interroger notre modernisme effréné autant que notre passéisme mortifère : Vivre avec son temps sans toutefois oublier le passé, en posant tout à la fois un regard critique sur le monde d'aujourd'hui. Tel est l'ambition sous-jacente du scénario.
Les héros y sont par ailleurs très bien dessinés, possédant une solide personnalité illustrant justement la thématique : ils restent chacun à leur manière dans un passé idéalisé (le père décédé / la magie d'antan).
En avant nous propose un joli scénario, inventif, doublé d'une aventure truculente, trépidante et visuellement éclatante, vaguement inspirée du "Seigneur des anneaux" ou de la saga "Indiana Jones", tout autant que des RPG, il nous embarque sans peine dans des aventures dont l'idée de départ est pour le moins originale, pas loin d'être déstabilisante. Le film bénéficie d'un imaginaire débridé jusqu'en son final tout particulièrement réussi et dantesque, loin des leçons de morale un peu faciles auxquelles nous sommes tant habitués (chercher des solutions dans le passé, c'est tourner en rond). Le film se permet de doubler sa valeur moralisatrice en nous suggérant que nos morts restent auprès de nous en esprit et ne doivent jamais nous empêcher de vivre et d'avancer.
Soyez enfin attentifs aux clins d'œil et détournements de marques qui sont croustillants à tout point de vue, et bien souvent en arrière-plans.
En avant n'est sans doute pas le plus abouti des Pixar, son format classique et guère surprenant dans le fond l'en empêche, mais il s'avère être constamment agréable pour les yeux et l'esprit.

NOTE : 15-16 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : - /20

-