Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

En attendant Bojangles
Budget = 12,3 M€
BOX OFFICE France = 1 095 / 38 867 - 228 000 - (557 000) entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Deux mythomanes exubérants se rencontrent et s'aiment, sans se connaître réellement. Ils auront un enfant qui vivra dans leur monde... imaginaire ?
Ce qui est saisissant dans En attendant Bojangles c'est le soin apporté aux dialogues : un petit bonheur pour nos oreilles sensibles.
Difficile de ne pas aimer un film qui n'est pas une comédie type "buddy movie" comme il en sort une dizaine par an. Non : c'est un film aux personnages atypiques, un film qui n'hésite pas à être piquant, un film aux situations originales et à la morale loin d'être toute faite. Une comédie qui se refuse d'être un film à gags où le scénario présente un carton "Rigolez" à chaque fois que cela semble nécessaire. Un comédie qui joue habillement avec le drame.
En attendant Bojangles c'est l'histoirre de deux êtres qui cherchent à fuir la réalité (ils seraient beatniks, s'ils eut été artistes...) pour embellir leur quotidien, mais qui vont finir par s'emmêler dans leurs mensonges et se perdre dans la triste réalité. Le scénario joue avec une certaine idée du bonheur, ou celui-ci peut se confondre avec la folie : celle de deux êtres qui vivent au-dessus de leurs moyens et au-dessus de leurs rêves.
Virginie Efira est incontournable, possédée, sublime, et magnifiquement épaulée. Epaulée par d'immenses comédiens. Et Roinsard monte à nouveau en puissance.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-