Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Nobody
Ilya NAISHULLER
Budget = 16 M$
BOX OFFICE France = 397 / 9 828 - 80 000 - (148 000) entrées
BOX OFFICE USA = 6,8 / (28,1) M$
BOX OFFICE Monde = (57,2) M$
 

True lies : Who you gonna call ? Saul !
Mr Nobody vit une vie normale et fort routinière. Jusqu'au jour où des cambrioleurs entrent chez lui : de méchants voleurs avec un accent forcément étranger...
Nobody surfe sur cette vague de films où un quidam, qui se sent inutile et minable au regard de ceux qu'il aime, se révèlera ; nous faisant bien comprendre qu'il faut se méfier des apparences.
Oeuvre tournant autour de la notion de "fierté" qui, sorti de notre torpeur, filera droit vers ce genre de scénario "Un contre tous", telle la resucée d'un film avec Steven Seagal, mâtiné de John Wick, avec de faux et demi-airs de Mr & Mrs Smith. Les ingrédients sont toujours les mêmes : une bonne dose de violence, des mafieux russes, une vengeance, des aides provenant du passé, de l'action énorme et jouissive (parfois).
Mais l'on ne verra que de trop rares fulgurances scéniques dans ce thriller à vocation pseudo cathartique, manquant de compenser son grand manque d'originalité par un ou deux traits d'humour, quelques combats au corps à corps -et douloureux-, quelques images noctambules plutôt léchées. Badass comme Bob -qui fait son Bruce-, mais assez vain en réalité.

La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-