Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Ne coupez pas
Shin'ichirô UEDA
Budget = 0,027 M$
BOX OFFICE France = - / ? - ? - ? entrées
BOX OFFICE USA = 0,006 / 0,052 M$
BOX OFFICE Monde = 27,6 M$
 

Ce phénomène est-il une "japanese purge" ? Comment expliquer son incroyable succès nippon ? En trois parties.
Comment appréhender ce film ? La première partie vous fait comprendre que l'on joue avec une très grande économie de moyen (caméra légère et à l'épaule, un seul plan uncut, des zombis de pacotille plus proche de débiles congénitaux,...), avec un scénario filiforme et uniplan mal aidé une fausse mise en abîme du genre (des zombis débarquent sur un tournage de film de zombis) ; et un caméraman étrangement muet et jamais importuné par les morts ! Formellement sans intérêt aucun, on pourra y trouver une forme de second degré sans doute typique du pays du soleil levant ; et il conviendra de saluer le travail hors champ des accessoiristes et de ces (mauvais) acteurs qui sont au taquet durant... 35 mn. Et c'est justement tout le propos de ce One cut of the dead !!!
Une première pirouette scénaristique constitue la seconde "originalité" du projet, même si dans un premier temps elle n'exploitera jamais le filon avec finesse et restera particulièrement soporifique en regard de la première partie (et encore plus vis à vis de la troisième) ; le réalisateur se bornant à se féliciter du travail effectué...
Ce qui nous emmène tout droit -pour ceux qui ont tenu vaillamment- jusqu'en une 3eme partie, tournage du tournage (...du tournage...) qui possède une pléthore de bonnes idées assez délirantes, très drôles pour certaines, intelligemment explicatives de nos réticences premières, et qui laissent entrevoir ce qu'aurait pu être le film.... s'il avait été abouti de A à Z. Même si j'entends le propos (le bidouillage d'un film Z), il aurait été salvateur de voir un vrai bon film de zombis, novateur, exploitant l'idée du tournage dans le tournage (et plus si affinités), aidé d'une post-production à la hauteur. Ce petit film aurait très bien pu virer au petit chef-d'oeuvre du genre !
Mais ici on se promène depuis un cinéma Z pur jus jusqu'à une vraie idée de cinoche, en passant par un gros flottement. Pas une purge complète, donc : mais j'attends un remake digne de ce nom.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-