Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Smile
Parker FINN
Budget = 17 M$
BOX OFFICE France = 314 / 32 859 - 227 000 - (1 222 000) entrées
BOX OFFICE USA = 22,6 / (105,9) M$
BOX OFFICE Monde = (216,17) M$
 

Sourire ?
Quelques images, une scène probante et nous voilà embarqué : une bande-son et musicale atypique et stridente comme une craie crissant sur un tableau noir, un réalisateur qui pousse ses images jusqu'au bout de leur logique et se fait plaisir, un sujet qui nous laisse avec plein de questionnements à l'esprit. Le cinéma horrifique ne parle pas assez de psychiatrie.
Une simple apparition souriante ? La force de frappe de Smile, ainsi que son succès amplement mérité, est de ne pas innover pour innover, créer un concept pour jouer avec, seulement en surface. Et grâce à cela le film n'a pas son pareil pour distiller l'angoisse et transformer le quotidien de notre héroïne en cauchemar tangible. Et il bénéficie de son style particulier et de son atmosphère propre, d'un bel équilibre scénaristique également.
Smile est une oeuvre prenante qui génère une toute nouvelle mythologie, loin du slasher à base de croque-mitaine miteux, loin de cette vulgaire mode du film de démons aux scénarios passés à la photocopieuse, le film insère une mécanique nouvelle, bénéficiant tout autant du prodigieux travail de sa comédienne principale. Même si on retombe forcément sur nos pieds à de multiples reprises (les dessins, le chat disparu, la malédiction qui se transmet, l'enquête...), le film marque un point essentiel : il se refuse à toutes explications trop poussives, reste évasif et laisse le spectateur s'approprier son concept. Il se trouve ainsi une véritable raison d'être, un valeur psychologique vitale : car selon moi, le véritable méchant du film n'est autre que le traumatisme en lui-même ; tous les traumatismes.
On a déjà peur que la suite ne fasse table rase de tout ceci et se vautre dans des explications abracadabrantesques...

NOTE : 15-16 / 20

La critique des internautes
 





NOTE : -/20

-