Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La chapelle du Diable
Evan SPILIOTOPOULOS
Budget = 10 M$
BOX OFFICE France = 84 / 6 086 - 44 000 - (66 000) entrées
BOX OFFICE USA = 3,2 / 15,5 M$
BOX OFFICE Monde = 30,8 M$
 

Un journaliste traque les affaires juteuses afin de se remettre en selle après un scandale ; il entend également des voix. C'est ainsi qu'il va se retrouver dans un village en proie à de supposés miracles divins.
Le scénario propose de redécouvrir une mythologie peu abordée au cinéma, brouillant dans un premier temps les liens entre présent et passé, introduisant un nouveau " monstre" au bestiaire du cinéma fantastique. La chapelle du diable ambitionne d'explorer le côté obscur des miracles : mais le film ne tiendra pas la distance...
Parce qu'il n'évitera pas nombre de ponctifs, pas plus que les jump scare par trop évidents, mettant trop rapidement les pieds dans le plat et ne laissant rien mijoter dans le jus de son atmosphère ; poussant même le bouchon du fantastique un peu loin, ne faisant pas toujours les bons choix et usant d'effets fragiles et tape-à-l'oeil. On aurait aimé qu'il laisse quelques doutes planer quant aux miracles et qu'il ne fasse qu'effleurer les histoires de fantômes, de possédés et de démons, ici trop palpables.
On conservera le plaisir de retrouver "Negan", dans un personnage plus léger, journaliste tombé au fond du trou et en quête de réhabilitation.
Oeuvre traitant du mensonge, film d'épouvante tentant autre chose sans toutefois y parvenir toujours, La chapelle du Diable opte pour une approche qui demeure originale, il lui manquait un traitement dans le même ton, ainsi qu'un grand metteur en scène.

NOTE : 8-9 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-