Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Black Adam
Budget = 200 M$
BOX OFFICE France = 1 415 / 93 068 - 713 000 - 2 072 000 entrées
BOX OFFICE USA = 67,0 / 168,2 M$
BOX OFFICE Monde = 393,0 M$
 

Black ? Adam.
Une longue intro hyper-didactique nous présente un super objet plein de pouvoirs et un anti-héros.
S'ensuit une chasse à l'homme ou un groupe d'Avengers tombé du ciel cherche à supprimer ce "danger" potentiel. Avant de s'en rapprocher inexorablement et comme de bien entendu. Sauf que ces héros sont, et resteront, de parfaits inconnus pour les non initiés, et nous laisseront totalement de glace.
Black Adam possède un pauvre scénario grippé qui fait semblant de jouer sur l'ambiguïté de son personnage principal sans pour autant combler les vides béants de sa narration. Alors il donne dans l'humour (?) pour essayer de dérider tout ça et étire outre mesure les séquences de combats qui deviennent envahissantes et empêchent tout semblant de trame d'être développée ; même le pseudo twist fait grise mine tant il n'apporte rien à l'histoire, épaississant simplement, et un tant soit peu, le personnage principal et sa dramaturgie. Le film devient rapidement une suite de scènes de bastons portées par leur seuls FX, ennuyeuses derrière leur spasmophilie, sur l'air d'une histoire microscopique, sans queue ni tête (la mise à l'écart de Black Adam...), émincée de dialogues poreux, mal aidée de ressorts grinçants. Encore un bad guy qui vise un trône quelconque...
Dwayne Johnson joue la retenue pour un personnage qui n'en a pourtant aucune et ne fait illusion que dans la première partie du film. Il est difficile pour J. Collet-Serra de s'exprimer derrière ce déluge de CGI plus étouffants qu'ébourrifants.
Black Adam possède une espèce d'ambiguïté de surface avec laquelle le film ne joue pas assez : j'aurais sans doute préféré un Deadpool version DC... Ce n'est qu'un film de super héros extrêmement basique et déjà daté.

NOTE : 5 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-