Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les traducteurs
Régis POINSARD
Budget = 9,8 M€
BOX OFFICE France = 629 / 15 635 - 122 000 - (279 000) entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Un groupe de traducteurs international est littéralement claquemuré dans un manoir pour traduire en simultané le dernier tome d'un best seller mondial, dont les enjeux économiques pour l'éditeur sont bien évidemment considérables.
L'intrigue se met vite en place : quelques pages du roman se retrouvent sur internet, une demande de rançon est effectuée : qui a donc bien pu faire fuiter le texte ?
Intrigant huit clos littéraire qui nous happe immédiatement en se dévoilant à tatons et entretenant subtilement le mystère, devenant un excellent et non moins original whodunit où chacun des traducteurs semblent avoir quelque chose à cacher ; avant d'être un à un rayés de la liste des suspects. Le film trouve même un excellent équilibre en jonglant avec tous ses personnages, n'étant d'ailleurs pas uniquement centré sur cette intrigue mais démultipliant les sous-intrigues, notamment autour de l'éditeur -et de ce qui lui arrive- joué par L. Wilson : manipulateur sombre dont les terribles actes vont être mis à jour...
Avant de rentrer dans le vif du sujet il conviendra de noter que le montage est suffisamment ambitieux pour faire progresser le récit avec intelligence, participer de près à la finesse, à la complexité et à l'attractivité du récit nous permettant de nous impliquer sans mal. Et la réalisation est parfaitement maîtrisée, osant une recherche formelle et bienvenue.
Certains le trouveront poussif, je trouve personnellement qu'il va au bout de son idée, quitte à verser dans la série B aux accents anglosaxons ; il ne arrête pas timidement en chemin, momifié par un simple bon pitch, et c'est suffisamment rare pour le signaler
Sauf que... il fait partie de ces oeuvres dont la fin en laissera plus d'un assez perplexe, voir carrément dubitatif. Le scénario se dévoilant après une petite heure, donnant un coupable aux allures déjà vues (même si justifiées sur le tard), des raisons moyennement convaincantes (même si éclaircies sur la tard) et une technique tirée par les cheveux (même si minimisée sur le tard). A partir de là difficile de ne pas avoir l'impression que le scénariste s'est senti comme obligé de finir son film par un twist final qui, s'il peut se justifier, voir tenir debout, donne l'impression d'un scénario à tiroirs qui tire de trop sur la corde pour se justifier à tout va et donner dans une originalité... poussive.
On pourra alors conclure que ces Traducteurs sont une demi déception, celle de voir un si bon film pousser le bouchon un peu trop loin.

La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-